Black City

Tribute to Indochine

Black City plays Indochine, c’est LE tribute belge incontournable, reprenant le répertoire inspiré des prestations live actuelles du groupe français Indochine.

Après seulement quelques années d’existence, Black City plays Indochine a eut le privilège de pouvoir jouer sur des scènes mythiques Belges comme le Spa Heroes festival, le Festhuyval, la Fiesta City, le Cover Seneffe ( devenu le Seneffe Festival), les Dolympiades, le Festival Saveurs et légendes – Mondorf (Luxembourg), Le Goûter matrimonial d’ Ecaussines, le Spa Heroes Tribute Festival, Fiesta City à Verviers, Les fêtes de Wallonie à Liège et à Namur, Le Tintigny tribute festival, ou encore, et non des moindres, le Spirit of 66 à Verviers à plusieurs reprises.

Les prestations en France se font de plus en plus fréquentes également, Hérin, Famars, Wargnies-Le-Grand, Goncourt, Hénin-Beaumont, Lapugnoy, Chez Paulette, …. soit plus de 80 concerts depuis le début de l’aventure Black City plays Indochine.

Le 23 juin 2017, Black City a rejoué le mythique “Indo Live” à l’Ancienne Belgique pour célébrer les 20 ans de l’album !

Un cover à ne pas manquer qui vous embarquera dans l’ambiance inimitable d’un concert d’ INDOCHINE !

Les membres du groupes

Stelio

Après une jeunesse et une adolescence passées dans les sports moteurs, Stélio alias SixseveN arrête les compétitions moto en 2000,

Un an plus tard, alors âgé de 23 ans, il emménage avec sa compagne dans le village hesbignon de Hannêche Burdinne). Afin de s’intégrer à la vie locale, tous deux participent à la fête des moissons qu’organise chaque année le village. Au programme, spectacles, danses, play-backs, qui donnent à Stélio ses premières expériences sur scène.

Lors des répétitions, il y fait la rencontre de 3 ados qui veulent former un groupe de rock.
L’un d’entre eux commence à jouer de la guitare, son frère de la basse, et leur meilleur ami se met à la batterie.
A ce moment, ils leurs manquent encore un chanteur et, spontanément, ils vont proposer le poste à Stélio qui est plutôt à l’aise sur scène.
Sans expérience préalable mais cherchant un nouveau défi, il accepte et vient faire un essai sur quelques reprises rock, mais aussi avec un texte qu’il a écrit en vitesse puisque le groupe voudrait faire ses propres compos.
L’essai est concluant et les répétitions peuvent commencer.
Le groupe IOS fera un parcours plus qu’honorable, avec 2 démos, 1 album (Paradis Noir), 5 festivals organisés ( Rock Night), et une cinquantaine de prestations entre 2003 et 2007, un peu partout en Wallonie, Bruxelles, jusqu’à un passage à l’Espace Blues de Paris.

Entre-temps, Stélio rejoindra d’autres formations comme Sbef, de 2004 à 2007 où il y développera une musicalité décalée et fera un travail sur les harmonies vocales.

L’année 2007 sera marquée par un accident de circulation dont il sera victime, le 26 juillet plus précisément, avec comme bilan une double fracture ouverte tibia-péronné.
Suite à la mise en place d’un fixateur externe sur sa jambe, une longue immobilisation est alors inévitable.
Cette période de revalidation sera pour lui l’occasion d’apprendre à jouer de différents instruments, à composer les mélodies, et surtout à enregistrer le tout sous forme de démos qu’il met en écoute sur sa page Myspace.

En 2008, il fera partie d’un premier tribute d’Indochine ( Nuits Intimes) dans une version électronique, jusqu’en 2011, et en 2009, il formera le groupe 80’s Division (qui deviendra Be 80’s en 2015), spécialisé dans les reprises 80’s et New-Wave.

En 2012, Stélio se lance dans un projet solo, sous son pseudo « SixseveN », et sort son premier album « After the Crash » en 2013.
En suivra une série de concerts, promos radio et télé afin de faire découvrir son univers de compositions Electro-Wave-Rock, aux allures vintage.
Le second album en cours d’enregistrement sortira fin 2016. ( www.sixseven.be )

En 2014, sur la proposition de Didier, batteur de 80’s Division, un nouveau tribute d’Indochine voit le jour sur le nom de Black City, reprenant le répertoire du groupe Français, dans l’esprit festif du Live actuel.

groupes-cover-belgique-black-city-plays-indochine-lorenz
Lorenz

Guitariste autodidacte passionné de rock, Lorenz à longtemps évolué dans des groupes de compositions à tendances rock/rock alternatif et principalement avec son groupe Over Range avant de rejoindre Legends formation de cover rock/hard Rock avec laquelle il jouera pendant plus d’un an.

Après une pause musicale de deux ans il rejoint le projet Black City Plays Indochine comme guitariste soliste.

Ben Bass

Touche à tout et autodidacte, il attrape le virus de la musique très tôt.
Premier instrument à 7 ans, un Bontempi… et oui cela fait un bail !

Entre temps il fait du saxo, de la trompette et de la batterie. Et c’est à 28 ans, en 1995, que TOTO bassiste de Bouldou & the Sticky Fingers et d’Atomique Deluxe lui fait gratter ses premiers accords sur une
guitare… Premier morceau : Hôtel California !
En mai 2008: il lui balance une basse dans les pattes et là bingo waouh ! ! ! ! 
Il a enfin trouvé son instrument de prédilection.

En 2012 il se met à la contrebasse en autodidacte comme pour les autres instruments. 
Son parcours à la basse depuis 2008.
A été Bassiste dans une dizaine de groupe cover et Compo : Blues, Rock, funk etc….
Bassiste actuel de: 
Black City Plays Indochine , The Guardians play Alanis Morissette, Lipstick Joue Balavoine, BE 80’S cover années 80
Contrebassiste dans : 
Batroom Singer cover Arno , Simply Sweet Cover Pop Jazz

groupes-cover-belgique-black-city-plays-indochine-benoit-adam
Ditch

​Fan de musique depuis toujours, c’est à l’âge de 15 ans qu’il décide avec des copains d’aller acheter une batterie et de fonder son premier groupe: KORANGE…Il est temps que le monde sache ce qu’est le vrai rock’n’roll!!!! J
C’est d’abord avec des compositions personnelles que le groupe fait ses premières scènes mais très vite se concentrera sur le répertoire du groupe TELEPHONE. L’aventure durera quelques années…

Il prendra part ensuite à plusieurs projets différents: Remords posthume, If, After The Edge, 109… mais c’est en 2006 qu’il repart sur la route avec KORANGE jusqu’en novembre 2011. Avec plus de 200 concerts, c’est la scène qu’il préfère…
Début 2012, il rejoint le groupe BAUNE (compos pop-rock-electro) et accompagne STEPHANIE HANSEN (The Voice) sur les scènes belges.
C’est en intégrant le groupe 80’s DIVISION (cover 80’s et New Wave qui deviendra en 2015 BE 80’s) qu’il croise la route de Stélio …le courant passe bien et c’est fin 2014 qu’ils forment ensemble BLACK CITY plays INDOCHINE avec la ferme intention de rendre hommage aux versions live du groupe français.

Actuellement batteur de : BAUNE (compos pop-rock-electro), THE GUARDIANS plays ALANIS MORISSETTE, BE 80’s et BLACK CITY plays INDOCHINE …

 

Booking: Stélio Gollas
Email: stelio.gollas@gmail.com
Téléphone: +32 495 103 890

Lors des prestations l’ingénierie du son est assurée par l’équipe ED Sound
N’hésitez pas à les rejoindre sur la page Facebook officielle Black City Plays Indochine

L’avis de Gé

Je ne peux pas dire que je suis une fan absolue d’Indochine, mais je ne peux pas nier que certains morceaux ont bercés mon adolescence ! Et Black City m’a fait découvrir un univers que, finalement je connaissais peu… Merci donc à eux de m’avoir réconcilié, ou finalement fait apprécié, ce groupe mythique qu’est, et restera Indochine !!!

Ci-dessous quelques vidéos d’Eric Pirenne. Abonnez-vous à sa chaîne Youtube,  c’est du pur bonheur !!! ( encore merci Eric de nous faire partager ces bons moments ! )

Désolée, ces photos sont protégées...