Dates clés de 1960 à 1969

Les dates clés des années 60's

Cette décennie fut haute en couleurs ! Arès un démarrage sous de mauvais auspices, avec une musique populaire sclérosée par une industrie du disque, les “Swinging Sixties” surgirent dans une profusion de sons et de couleurs. Une explosion mêlant battements de coeur et coups de bélier des baby-boomers, impatients d’ébranler les vestiges de l’austérité et d’affirmer leur individualité.

Au centre de la révolution culturelle se trouvaient les Beatles, ces garçons de Liverpool dont la métamorphose  – depuis les chanteurs en costume du milieu des 60’s jusqu’aux hippies idéalistes en 69 – refléta les espoirs du début des cette ère, en même temps que la rage s’estompait. Les Beatles propulsèrent la pop au centre de la scène. À leur appel répondirent des milliers d’aspirants musiciens, alors que leur ambition et leur soif de changement annonçaient la grande révolution du rock de la fin des années 60’s.

Des forces culturelles, comme le nouveau pouvoir d’achat d’une jeunesse plus confiante, participèrent à cette révolution au même titre que les avancées technologiques. Avec l’avènement de l’enregistrement multipiste, de dispositifs de distorsion du son, comme le phasing ou la pédale wah-wah, et du son stéréo, la bande magnétique quart de pouce devint un véritable champ d’expression.

En 1967, après la sortie de l’album des Beatles Sgt Pepper, les musiciens cherchèrent à créer. Un fossé se creusa entre la pop qui proposait des titres divertissants de 3 minutes, et le rock avec à sa tête des groupes comme The Jimi Hendrickx Experience et Cream, privilégiant technique et innovation.

Au début des années 60, le phénomène de la tournée – convoquant une dizaine d’artistes à se produire les uns à la suite des autres sur la scène – régnait en maître. Mais à la fin de la décennie, la tournée fut éclipsée par le festival rock, un rassemblement tribal où musiciens et public se “défoulaient collectivement”. 

Les années 60 restent une période bénie et emblématique, à la fois pour les fans et les musiciens. Au fil de cette décennie, la musique populaire s’émancipa du carcan de l’industrie du disque, pour devenir le véhicule d’une expression libre et généreuse !

Mars 1960

Deux ans après son incorporation dans l’armée américaine, Elvis Presley retourne à la vie civile et quitte l’Allemagne. Des années plus tard, John Lennon dira : “Il ne fût plus jamais le même

groupes-cover-belgique-elvis-presley-armee-1960
groupes-cover-belgique-elvis-eddie-cochran-1960

Avril 1960

Le calme et talentueux guitariste de rock-and-roll Eddie Cochran meurt dans un accident de voiture en Angleterre. Alors qu’il se rend en taxi de Bristol à l’aéroport de Londres, en compagnie de sa fiancée Sharon Sheeley et du chanteur Gene Vincent, le taxi qu’ils ont pris s’encastre dans un réverbère non loin de la ville de Chippenham, dans le Wiltshire. Transporté à l’hôpital de Bath, dans un état grave, il meurt le lendemain, à peine âgé de 21 ans. Des semaines plus tard, le prémonitoire Three Steps to Heaven se hisse à titre posthume au sommet du hit-parade britannique.

Août 1960

Les Beatles quittent Liverpool pour l’Allemagne, et élisent résidence pour 48 soirs à l’Indra Club d’Hambourg. Le noyau formé par John Lennon, Paul McCartney et Georges Harrison se fait les dents en interprétant chaque soir un répertoire composé de standards du rock-and-roll.

groupes-cover-belgique-elvis-presley-armee-1960

Janvier 1961

Bob Dylan s’installe à New York et rend visite à son idole Woody Guthrie, légende du revival folk alors hospitalisé. Dylan s’engage à maintenir vivace les convictions de cet humaniste de gauche.

Octobre 1961

Chuck Berry est jugé pour détournement de mineure, condamné à 3 ans de prison et incarcéré au pénitencier du Missouri. À sa libération en 1963, Berry devient la coqueluche de la scène R&B britannique, et sa carrière redémarre avec les chansons qu’il a composé en prison : Nadine, No particular place to go et le sensationnel You Never can tell qui sortira en 1964.

groupes-cover-belgique-chuck-berry-1961
groupes-cover-belgique-chubby-checker-twist-1961

Décembre 1961

La première vague de cette folie de la danse qui marqua la décennie semble ne pas être retombée à la seconde sortie de The Twist de Chubby Checker, qui se classe à nouveau en tête du hit-parade américain.

Janvier 1962

La sortie de l’album Rockin’ Chair par le vétéran du blues Howlin’ Wolf  influence de façon décisive la musique beat britannique, avec l’intégration de plusieurs titres dans le répertoire R&B local.

groupes-cover-belgique-howlin-wolf-rockin-chair
groupes-cover-belgique-mick-jagger-keith-richards-brian-jones-ealing-club-1962

Avril 1962

Mick Jagger et Keith Richards rencontrent le futur guitariste slide Brian Jones à l’Ealing Club, antre du blues dans West London.

3 mois plus tard, les Rolling Stones se produisent sur la scène du Marquee Club.

 

Juin 1962

Le Blues Incorporated, formation d’Alexis Korner, enregistre son premier et influent 33 tours, R&B from The Marquee.

L’album marque une étape décisive dans le développement du blues boom britannique.

groupes-cover-belgique-love-e-do-the-beatles-1962

Octobre 1962

Love Me Do est le premier 45 tours des Beatles produit pas George Martin.

Le single peine à intégrer le top 20 à domicile, mais se hissera en tête du hit-parade américain à sa deuxième sortie en 1964.

Décembre 1962

Telstar des Tornados devient le premier titre d’un groupe britannique à atteindre le sommet du hit-parade américain.

Cette composition instrumentale noyée sous des effets sonores évoquant la conquête de l’espace, est signée du producteur rebelle Joe Meek.

À suivre ...

Désolée, ces photos sont protégées...