La Gibson Flying V “psyché” de Jimi Hendrix

La Gibson Flying V "psyché" de Jimi Hendrix

Indiscutablement, Jimi Hendrix est l’homme de la Stratocaster. Il en possédait un nombre incalculable, qu’il transportait en tournée pour finir le plus souvent dans un rituel consistant à les fracasser sur scène ! Si bien que la plupart de ses Fender Strato n’étaient qu’un assemblage de pièces remontées, pour une durée de vie assez courte…

Au final, toutes les guitares diverses et variées de la collection sonnent toujours de manière incroyable entre les doigts magiques de Jimi.

Parmi elles, on remarque la Gibson Flying V dont le côté réversible devait convenir au gaucher. 

La toute première date de l’été 1967 et est décorée de motifs psychédéliques. Sa qualité télégénique en pleine période hippie est notamment utilisée pour l’improbable apparition de Jimi Hendrix à la télévision française dans l’émission “Dim Dam Dom”.

Hendrix l’a offerte au guitariste du groupe Eire Apparent dont il a produit l’album Sunrise. L’ingrat, peu scrupuleux, l’a vendue nettoyée de ses peintures mythiques !

Il faudra attendre 1999 pour qu’un collectionneur la propose restaurée dans toute sa splendeur à Gibson pour une réédition limitée.

les-groupes-cover-belgique-gibson-flying-V-jimi-hendrix-2
les-groupes-cover-belgique-gibson-flying-V-jimi-hendrix-1

Une autre Flying V noire, avec vibrato et accastillage doré, marque les dernières apparitions fantomatiques du guitariste, comme le concert poignant de l’Île de Wight en août 1970. 

Longtemps conservée par son technicien guitare Eric Barrett, la Flying V fait désormais partie des memorabilia du Hard Rock Cafe. Un des rares modèles customs pour gaucher joué sur scène par le guitar hero numéro un…

Mes derniers articles

Désolée, ces photos sont protégées...